Témoignage : Pourquoi je m’intéresse à la monnaie libre ?

« Le jour où nous avons été obligés d’avoir un compte en banque pour recevoir notre salaire, j’ai trouvé cette solution très pratique, plutôt qu’aller chercher mon salaire à la perception. Peu à peu, j’ai vu quelles spéculations étaient en place et comment nos salaires ou revenus étaient utilisés par les banques puis les traders pour amasser des fortunes. Les différentes crises et discours à leur sujet m’ont alertée sur de nombreuses incohérences. J’ai compris que les financiers étaient maîtres du monde ! Que les décisions politiques étaient souvent orientées par leurs « donateurs » loin de toute éthique sociale, sanitaire, humaine…

Etre « consom-acteur » ne suffisait pas…

Une réflexion sur la monnaie locale qui favorise les échanges locaux m’a fait conclure que ce « leurre » ne mettrait pas fin à cette situation puisque la dépendance à l’euro aboutissait en fin de compte aux mêmes tiroirs-caisses !  Etre « consom-acteur » ne suffisait pas…

Pour ne plus être asservis par ce système monétaire, il fallait concevoir un autre système d’échanges. Quand j’ai eu connaissance des réunions sur Flers (Orne), organisée par Mireille (membre du Sou) j’ai bien sûr été intéressée. Je ferai ce que je peux pour aider cette innovation mayennaise, bien que mes compétences en informatique, en comptabilité, en commerce …. soient nulles.

Ayant joué au jeu « Ğeconomicus » et assisté à une réunion de travail à Mayenne, j’ai constaté le sérieux et l’ardeur de l’équipe qui a conçu « le Sou » et œuvre courageusement. Je ne peux donc qu’adhérer à cette « entreprise » magnifique. »

Simone, membre du Sou depuis décembre 2016

Share

1 Commentaire

  1. Ping : Retour sur la Fête de la Bio / Saint Hilaire de Briouze - Le Sou

Laisser un commentaire