Le journal du Sou(tien)

Remettre la personne humaine au centre de l'économie,
mieux vivre avec les ressources locales, tout en créant de l'emploi, en Mayenne.
www.le-sou.org

---

Tests : premiers échanges !

Les tests du Sou continuent ! Pour le moment, 44 personnes sont membres. Presque autant attendent leur 5 certifications afin de co-produire à leur tour la monnaie, en recevant chaque jour , sur leur compte, un Dividende Universel.

Merci à toutes les personnes qui nous ont déjà fait part de leurs observations. De nombreuses améliorations, notamment pour faciliter l'obtention des certifications, sont en cours de réalisation.

Toutes les informations pour les tests sur cette page >>

Des annonces entre particuliers (cf. image ci-dessus) ont permis les tout premiers échanges en Sou ! Ce n'est évidemment qu'un début. Voir toutes les annonces >>

Qui sait, vous y trouverez peut-être des idées de cadeaux pour Noël ?

 

---

Alerte à l'arnaque "OneCoin" !

En surfant sur la popularité des monnaies alternatives, Onecoin se prétend pas moins que le nouveau système financier mondial. En vous demandant d'investir des Euros, avec des taux de gains mirobolants !

Il s'agit bien d'une arnaque de type chaine de Ponzi (totalement illégale rappelons-le), mais qui pourrait nuire à l'image des monnaies libres et du Sou !

Qu'est-ce qu'une chaine de Ponzi ?

Une chaîne de Ponzi est une escroquerie financière faisant miroiter aux investisseurs des taux de rendement élevés pour un faible risque. Dans les cas connus et récents, citons l'affaire Bernard Madoff en 2008 (fraude de 50 milliard de $) ou celle d'Allen Stanford en 2009 (fraude de 8 milliard de $).

Voir notre article complet sur OneCoin >>

Voir le tableau comparatif Arnaque / Le Sou >>

---

Evénements à venir

Samedi 3 décembre / Laval : Jeu Ğeconomicus

 
Un jeu pour comprendre
les monnaies dans la convivialité !

Ğeconomicus est un jeu grandeur nature de simulation économique et monétaire, simulant sur une durée de vie humaine (80 ans) des naissances et morts de joueurs d’âges distincts (de 0 à 80 ans).

Horaire : 14h à 17h30, le samedi 3 décembre 2016
Lieu : Laval Mayenne Technopôle (salle Nicolas Appert), 6 rue Léonoard de Vinci, 5300 LAVAL (GPS, Internet : mettre la commune de "Changé")

Gratuit, sur Inscription >>

Ouvert à tous : petits et grands (il faut juste savoir compter ! Pas de connaissance préalable nécessaire).

Retrouvez toutes nos dates sur http://le-sou.org/agenda

---

Retour sur...

Réunion nouveaux bénévoles : 10 nouveaux !

Suite aux 3 réunions d'information (à Laval et Mayenne, fin octobre) l'association accueille 10 nouveaux membres actifs !



Merci et bienvenue à Roland, Evelyne, Rosine, Jérome, Gérald, Catherine, Hervé, Théo, Yves et Francis !

Dans les prochains mois, ils trouveront leur place au sein des différentes commissions.
Quelle joie de voir ces nouveaux "remetteurs d'humanité" dans l'économie ! ;)

RML8 à Toulouse

L'association était présente à la 8ème Rencontre des Monnaies Libres, à Toulouse, du 17 au 20 novembre dernier.

Pendant les journées techniques (2 jours), 35 informaticiens ont été formés aux logiciels utilisés dans les monnaies libres (Duniter).

Près d'une centaine de personnes sont venues durant les journées grand public du week-end : conférences, ateliers d'économie, jeu Ğeconomicus, démonstration et formation aux outils de paiement.

(ci-contre : les organisateurs de ces rencontres : merci à eux !)

---

¿ Les questions du mois ?

Nous répondrons ici aux questions récurrentes que vous soulevez. N'hésitez pas à envoyer les votres sur : comite-tech@le-sou.org

(Retrouvez toutes ces questions sur notre page : le-sou.org/faq)

Peut-on tout acheter avec le Sou ?

Il faut distinguer ici le court et le long terme. Dans les premières années du Sou, bien évidemment non. Le Sou prendra de la valeur, et deviendra utilisable pour de plus en plus de choses, au fur et à mesure que sa communauté d'utilisateurs grossira, et que sa masse monétaire (relative) se stabilisera.

C'est la taille de la communauté qui fera la force de la valeur "Sou". A long terme, quand le nombre d'usagers aura largement grossi et que la croissance de la masse monétaire atteindra sa vitesse de croisière (de 10% de croissance par an), tous types d'échange pourront avoir lieu. Cette monnaie sera alors utilisable comme un outil de mesure stable et juste entre les individus (présents et futurs). Tout pourra alors être mesuré avec cette nouvelle référence.

Mais combien de temps faudra-il pour cela ?

En ce qui concerne la taille de la communauté, cela dépend de chacun ! C'est la responsabilité de chacun d'en parler à nos proches, de les encourager à s'inscrire, puis à certifier les nouveaux inscrits. En effet, il faut obtenir 5 certifications de membres existants pour qu'un nouvel inscrit devienne à son tour un membre co-producteur de la monnaie. En d'autres termes : à vous de jouer ! >>

En ce qui concerne la masse monétaire, sa croissance sera d'abord forte (pendant les 15 à 20 premières années) avant de se stabiliser à 10% par an car le nombre d'usagers évoluera moins (l'arrivée de nouveaux sera en quelque sorte conpensée par les sortants, notamment les décès).

Il convient ici de se rappeler que la monnaie libre répond à une démarche long terme : elle est faite pour rester juste malgré la succession des générations. Or, nous sommes la première génération à utiliser cette monnaie : Il faut donc passer cette phase unique d'initialisation de la masse monétaire, avant que l'usage de monnaie prenne toute son ampleur. Soyons sûrs que nos enfants et autres déscendants comptent sur nous !

L'Etat ne va t'il pas tenter d'arrêter ces innovations ?

N'est-i pas curieux de penser que l'Etat souhaiterait empêcher des initiatives, lorsqu'elles sont bonnes pour ses propres citoyens ? Et d'ailleurs, qui est l'Etat pour vous ?

Si l'Etat, c'est nous : pour quelle raison aurions nous peur de nous-même ? Tout au plus, il faudra expliquer cette innovation, prendre le temps de voir et comprendre son effet, de discerner. Certes, cela demandera du temps, mais n'est-ce pas le cas de toute innovation pérenne ? Prenons le temps qu'il faut !

Si l'Etat, c'est quelqu'un d'autre (par exemple des gens pour qui l'économie actuelle fonctionne très bien - attention je ne prétends pas cela !) : alors pourquoi devrions nous attendre leur autorisation pour bâtir un monde plus juste ? Pensons-nous vraiment que ceux qui n'ont aucun intérêt à changer vont nous autoriser à opter pour un modèle différent ? Si vous étiez à leur place : seriez-vous prêt à quitter quelque chose qui vous convient ?

Au contraire, la monnaie libre ne s'impose pas aux autres. Elle ne cherche pas à juger ceux pour qui tout va bien, ou ceux qui ne veulent pas changer. En revanche, elle permet à ceux qui veulent rendre plus juste l'économie de le faire dès aujourd'hui, via une monnaie conçues pour être équitable.


~ Pour (sou)rire un peu ~
Extrait d'un dialogue lors d'une conférence sur la monnaie libre :
« - (le conférencier) "Rien n'est plus fort qu'une idée
dont l'heure est venue
" disait Victor Hugo ...
 - (une personne dans le public) Oui, mais est-il vraiment l'heure ?!
 - (le conférencier) Aucune idée ! ...d'ailleurs je ne porte pas de montre ! »


Comme le fait remarquer Stéphane Laborde, la loi ne dit pas ce qu'il faut faire ou inventer, mais plutôt ce qu'il ne faut pas faire (avec ce qui existe déjà). Ainsi, peut-il exister une loi sur une innovation qui n'existe pas encore, ou qui n'est pas connu ? Les lois françaises concernant l'Internet ont-elles été écrites avant ou après l'apparition d'Internet ? Après bien sûr ! Bref, gardons confiance (en nous = l'Etat). La peur (à ne pas confondre avec la prudence) n'est jamais bonne conseillère...

B. Lavenier
co-coordinateur du Sou

---


Notre association cherche à s'étoffer...

Toutes les bonnes volontés

et coups de main sont les bienvenus !

Contactez-nous à contact@le-sou.org ou via notre page contact.

---

Suivez-nous sur le-sou.org et sur les réseaux sociaux:

---