Pour animer les stands : « Porteur de parole »

Le « Porteur de parole » est une méthode d’animation de rue et d’événement inventée et bien rodée dans le milieu de l’éducation populaire. Nous l’avons utilisée un peu à Planète en Fête le samedi, nous l’avions déjà testée au marché par exemple (les photos sont du 1er juillet : Nantes, tour Alternatiba), et c’est vraiment attractif et dynamique, ça permet beaucoup de variantes.

Ça implique le passant tout en le délassant par rapport aux stands où on répète un discours pour essayer de convaincre. Ça prépare efficacement le terrain pour les explications

A gauche la question « On libère la monnaie, ça change quoi concrètement ? Et pour le climat ? (c’était pour le Tour Alternatiba)

En quelques mots : on choisit une question très claire qui parle à (presque) tout le monde et donne envie de s’exprimer — et qui fait entrer en douceur dans le vif du sujet. On l’affiche en évidence. On propose à chaque interlocuteur de répondre à la question si on sent que ça peut faciliter l’échange.
On propose à chaque « répondant » volontaire un résumé de sa réponse en quelques mots clé dans une petite phrase, on bonifie le résumé ensemble et on l’écrit joliment sur un joli support en proposant d’inscrire prénom et /ou âge.
Dans la méthode d’origine, on fait de chaque parole une œuvre d’art… En tout cas, on valorise chaque participant-e !
On affiche chaque résumé en l’accrochant à un fil à linge. C’est décoratif de près et de loin !

Ça anime l’espace, ça interpelle et c’est une invitation ludique avec chaque personne qui s’arrête, en lui laissant le choix de se prendre au jeu ou non. Ça facilite l’écoute active et modère notre éventuelle propension à débiter des arguments.

Pour approfondir, lisez bien toute la page de la méthode (sous le grand encadré du haut), y compris les écueils !

Le matériel :

  • de jolis cartons légers, blancs ou colorés, ≥ A4
  • de gros feutres de couleurs pas trop claires
  • des pinces à linge (le plus pratique et le plus attractif) ou du scotch de peintre ou autre système d’accrochage
  • une longue ficelle solide ou un fil à linge ou… A tendre entre des arbres / poteaux / mâts… voire véhicule
  • On peut faire 2 étages d’affichage (sur la 2ème photo, on voit un peu le rang du haut réservé à nos messages et slogans, et celui du bas pour les paroles de passants, et paroles d’utilisateurs sur la dernière photo).

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ping : Stand (presque) autonome, peu de contraintes !

  2. Ping : retour sur la 15ème fête de la Terre, Fontaine-Daniel - Le Sou

Laisser un commentaire